OKAN

One of my favorite spot in London is, without any doubt, the Brixton Village Market. For a cheap price, you can eat amazing dishes from all over the world. This is where I discovered the okonomiyaki. If you’ve already tasted it, you’ve probably been to Japan. In English, okonomi means «what you like» and yaki «grilled». This street food is really popular in Japan and each area has is variation. Moto, the chef of Okan restaurant, cook the Osaka type. There, they also call this dish «Osaka soul food». To give you an idea, a okonomiyaka is a kind of omelette with a lot of cabbage. Then, you can add whatever you like: pasta, beef, chiken, shrimps, tofu… name it! The final touch? Japanese mayo and other secret sauces, love and theses famous little pink chips (called hanakatsuo) dancing under the heat of the dish. Mmm! Tasty!

Un de mes endroits préférés de Londres est certainement le Brixton Village Market. On peut y manger des délices de partout dans le monde à bon prix. C’est là que j’y ai découvert les okonomiyaki. Si vous connaissez, c’est que vous êtes probablement déjà allés au Japon. Okonomi se traduirait en français par «ce que tu aimes» et yaki par «grillé». Ce plat de rue est très répandu au Japon et chaque région a sa version. Moto, la chef du restaurant Okan, nous cuisine la version de Osaka. Là-bas, on surnomme ce plat : «la nourriture de l’âme». Pour vous donner une idée, un okonomiyaki peut faire penser à un omelette dans laquelle on y a mis beaucoup de choux.  Le reste, c’est à votre goût : pâte, boeuf, poulet, crevettes, tofu… La touche finale? Mayo japonaise et autres sauces secrètes, de l’amour et ces fameux petits copeaux roses (nommés hanakatsuo) qui dansent sous la chaleur du plat. Mmm! C’est bon!