Karine & Jean-David

I know Karine from the CEGEP, it was before she met Jean-David. On January 23, it has been 12 years that they share their lives together, it gives you an idea! With them, I ate a lot of fondu chinoise and laughed a lot. i tasted Jean-David’s good homemade beer and smelled his not so good homemade cheese. I discovered the sobering effects of wet artisanal sauna.  Not a good idea to experiment on a frozen river (basically the hot rocks melt the ice and they sink to the bottom, surprising to learn , isn’t it?!). We have not seen each others since they left Montréal for Estrie, it has  now been 3 or 4 years. They were  cherishing the idea of having a child and  their land for a long time now. Last year, besides having found their little piece of paradise in Lotbinière, Karine learned she was pregnant. This summer, they will start their own business of organic baskets under the name of Le Filon maraîcher. They also produce a liquor, made with ribes that will delight lovers of sour berries. During  the Holidays, when I came back to Québec, I made my way through the 20 to offer them a photoshoot experience in their beautiful house and it’s with the snowshoes on that we crossed the river that borders their land!

Karine je la connais depuis le CEGEP, c’était avant même qu’elle rencontre Jean-David. Le 23 janvier, cela a fait 12 ans qu’ils sont ensemble, ça vous donne une idée! Avec eux, j’ai mangé beaucoup de fondu, eu de bons fous rires. J’ai goûté à la bonne bière maison de Jean-David et senti son moins bon fromage. J’ai découvert les effets dégrisant du sauna humide artisanal et que ce n’était pas une bonne idée de tenter l’expérience sur une rivière gelée (en gros, les roches chaudes font fondre la glace et elles coulent au fond, on est surpris d’apprendre ça!). Ça devait faire 3 ou 4 ans que nous ne nous étions pas vu, depuis leur départ de Montréal pour l’Estrie. Cela faisait longtemps qu’ils chérissaient l’idée d’avoir un enfant et celle d’avoir leur terre. L’an passé, en plus d’avoir trouvé leur petit coin de paradis dans Lotbinière, Karine est tombée enceinte. Cet été, ils débuteront leur production de panier bio sous le nom de Le Filon maraîcher. Ils produisent aussi une liqueur de gadelles qui combleront les amateurs de petits fruits surettes. Pendant mon passage au Québec durant les Fêtes, j’ai donc parcouru la 20 pour aller leur tirer le portrait dans leur jolie maison et c’est les raquettes aux pieds que nous avons parcouru la rivière qui borde leur terrain!