Quatre jours à Londres

Notre mésaventure avec l’Eurostar en décembre 2009 nous a permis de faire un petit saut sans frais à Londres en janvier dernier. Quatre jours bien remplis à nous promener au deuxième étage des autobus rouges de la ville. À faire du lèche-vitrine et même quelques achats durant les soldes d’après-Noël. À fouiner et à avoir envie de tout acheter chez les antiquaires de la ville. On a mangé des fish’n chips, avalé quelques pintes, pris notre café dans les Pret A Manger et on s’est payé une ride dans un de ses fameux taxis noirs et on a enfin eu la chance d’aller visiter le Tate Modern Museum.