La manifestation du 30 avril au soir

Lundi soir, en ce dernier soir d’avril, il y avait deux manifestations d’organisées. On avait donc le choix entre la gang des bougies et la gang des masques. Les deux groupes partaient du parc Émilie-Gamelin. C’est avec les bougies que nous sommes restées. Nous avons commencé par former un beau carré illuminé dans le parc et nous sommes ensuite allées s’assoir silencieusement dans la rue. C’était beau! Après une dizaine de minutes, le groupe s’est levé d’un bond et tout le monde s’est mis à scander tous les slogans à la mode ces jours-ci. Nous avons débuté notre marche. Un homme en bobette nous regardait passer par la fenêtre de son appartement, les gens l’ont invité à venir nous rejoindre «en bobette, dans la rue». Il a refusé l’invitation. Nous avons finalement rejoint le groupe des masques un peu plus loin. Nous étions soudainement près de 10 000 à marcher pour une même cause. Certains vêtus de noir, d’autres avec des fleurs dans les cheveux, certains le visage noir, d’autres le visage blanc, certains avec leurs tambours, d’autres avec leurs trompettes mais tous souhaitant changer le Québec…