Des étranges

Défi du jour : prendre des photos d’étrangers dans la rue. Le défi peut sembler simple, mais pour moi, il est colossal. Caméra en main, je laisse les sujets défiler devant moi tout en déambulant dans la ville. Je n’ose pas cliquer, je n’ose pas m’approcher suffisamment pour capturer l’essentiel. Je déprime. Je me fâche contre ma propre nature. Je persévère. Je capture ces quelques clichés qui me consolent. Il y a peut-être quelque chose à faire avec moi…